Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Air Liquide investit dans la mobilité hydrogène en Californie

Air Liquide investit dans la mobilité hydrogène en Californie
Berceau de la mobilité à hydrogène, la Californie est le nouveau terrain de développement de la filière pour Air Liquide qui vient d’y injecter 11 millions d’euros pour quadrupler le réseau d’avitaillement des véhicules.

Territoire pionnier de l’hydrogène avec le Japon et l’Allemagne, la Californie a été choisie par Air Liquide pour son dernier investissement. Le groupe français s’y est associé à Hy Solution, une filiale de Mitsui. Les deux sociétés investiront chacune 12 millions de dollars dans le réseau FirstElement Fuel.

Développer l’infrastructure

Ces 24 millions de dollars au total ont pour but de gonfler la plus grande infrastructure à hydrogène au monde. FE Fuel gère aujourd’hui 19 stations « True Zero » à travers l’état américain, et en prévoit 12 autres.

Grâce à cet apport financier, le réseau espère ainsi ravitailler quatre fois plus de véhicules, passant ainsi de 6.000 à 28.000 véhicules. Ce quadruplement intervient dans cadre du plan californien qui cible 40.000 véhicules à pile à combustible sur les routes d’ici 2022.

Un réseau unique aux États-Unis

La Californie fait office de laboratoire pour l’automobile à hydrogène. Aucun autre état ne possède de station publique, alors que la Californie en recense déjà 39. 22 d’entre-elles sont concentrées dans Los Angeles et sa région, 12 à San Francisco et 2 à Sacramento.

Avec l’aide d’Air Liquide et Mitsui, une vingtaine de stations supplémentaires ouvriront ces prochaines années, toujours concentrées sur les zones de San Francisco et  de Los Angeles, là où la demande est la plus importante. À l’horizon 2030, le consortium public-privé CaFCP (California Fuel Cell Partnership) a avancé l’ambition de 1.000 stations et d’1 million de véhicules à hydrogène.