Chariots à hydrogène : le groupe Kion va produire ses propres piles

Chariots à hydrogène : le groupe Kion va produire ses propres piles
Kion a investi 11 millions d'euros pour concevoir des piles à combustible destinées à ses chariots élévateurs. L'entreprise allemande prévoit également de développer sa propre production d'hydrogène sur site.

"Nous procéderons au lancement de ce système de piles à combustible de 24 V au cours du printemps 2023. Nous serons ainsi le seul fabricant européen de chariots élévateurs à hydrogène capable de produire ses propres piles", explique Rob Smith, le PDG de la firme qui compte actuellement près de 40 000 employés. Kion devrait être en mesure de livrer ses premiers chariots équipés de la nouvelle pile dès cette année. En parallèle, l'entreprise entend compléter son offre pour adresser d'autres marchés. 


De l'hydrogène produit sur place

Outre cette production de piles à combustible, Kion produira bientôt son propre hydrogène via une station-service dotée d'un électrolyseur. Localisée sur son site d'Aschaffenburg, cette installation est subventionnée par le gouvernement allemand. 

Lorsqu'elle sera opérationnelle, l'entreprise mettra en service 21 chariots élévateurs équipés d'un système de piles à combustible. Ces derniers remplaceront la quasi-totalité des véhicules à moteur à combustion utilisés actuellement sur le site.

Annonces