H2 Créteil : des déchets pour produire de l'hydrogène

H2 Créteil : des déchets pour produire de l'hydrogène
Porté par le groupe Suez et par SIPEnR, filiale du syndicat local d’énergie Sipperec, le projet « H2 Créteil » va transformer les déchets du territoire en hydrogène.

En pratique, le processus se déroulera en deux étapes. La première consistera à produire de l’électricité grâce à la combustion des déchets ménagers. La seconde utilisera cette électricité pour produire de l’hydrogène grâce au procédé de l’électrolyse.

1 tonne d’hydrogène vert par jour

Installée au sein de l’Unité de Valorisation Energétique (UVE)cette centrale de production et de distribution d’hydrogène sera opérationnelle en 2022. La station aura dans un premier temps une capacité de production et de distribution de 500 kg/jour d’hydrogène. Celle-ci passera à terme à une tonne par jour.

Soutenu par l’ADEME et la Région Ile-de-France, ce nouveau site de production pourra couvrir de nombreux besoins liés à la mobilité. « Produit au gré des besoins, l’hydrogène pourra être utilisé par les véhicules publics, tels que les bus, les bennes à déchets ménagers, les véhicules spéciaux pour les collectivités ou encore les véhicules utilitaires, et ce, sur un territoire connu pour des mobilités intensives à proximité d’Orly et de l’A86 » souligne le communiqué commun de Suez et du SIPEnR.