L'hydrogène le moins cher au monde pourrait être sous terre !

L'hydrogène le moins cher au monde pourrait être sous terre !
Helios Aragón affirme être en mesure de produire l'hydrogène le moins coûteux au monde pour seulement 0,75 €/kg. Pour ce faire, l'entreprise hispano-anglaise souhaite exploiter un immense réservoir souterrain localisé au pied des Pyrénées, mais les lois espagnoles lui font obstacle...

Le projet d'Helios Aragón s'articule autour d'un ancien puits de pétrole dont le forage au nord-est de l'Espagne remonte aux années 1960. Celui-ci contient de grandes quantités d' hydrogène naturel (nommé également "blanc" ou "natif") à 3600 m de profondeur, une couche de roche empêchant la fuite des molécules d'hydrogène.

Le frein de la réglementation

"Le gisement contient plus de 14 milliards de m³ d'hydrogène et d'hélium. Nous aimerions l'exploiter commercialement à partir de 2028 en créant un centre de production grâce auquel nous livrerons la France et le reste de la péninsule ibérique. Néanmoins, la législation de l'Espagne interdit toute nouvelle production d'hydrocarbures, de charbon et d'uranium sur son sol", explique Ian Munro le PDG de l'entreprise qui est subventionnée par le fonds de capital-risque américain Ascent Hydrogen.

Le dirigeant précise cependant que l'hydrogène n'est pas un hydrocarbure, puisqu'il ne comporte pas d'atomes de carbone.

"Certaines recherches qui ont été menées au sein du puits Monzón-1 révèlent qu'il contient 0 % d'hydrocarbures. Il n'est donc pas logique que son exploitation soit interdite par cette loi", conclut-il.

Si le projet d'Helios Aragón se concrétise, il coûterait près de 900 millions d'euros. Sa production d'hydrogène naturel à 0,75 €/kg correspondrait à la moitié du tarif actuel de l' hydrogène gris généré aux USA ou en Europe à partir de gaz fossile non traité.

La société va même jusqu'à déclarer que, d'ici à 2060, sa production d'hydrogène naturel baisserait jusqu'à 0,50 €/kg, contre des coûts compris entre 0,75 et 1,6 €/kg pour l'hydrogène gris et 0,75 et 3,25 €/kg pour celui produit par électrolyse.

Un potentiel à explorer

En 2020, Helios Aragón a obtenu deux licences de 6 ans pour explorer un site de 90 000 hectares. L'entreprise projette de forer d'autres puits d'exploration l'année prochaine, à condition d'obtenir la permission du gouvernement régional.

On ne connaît pas la quantité totale d'hydrogène naturel présente sur Terre car les recherches dans ce domaine n'en sont qu'à leurs balbutiements...

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces