Hydrogène vert : avec le Maroc, l'Allemagne franchit une nouvelle étape

Hydrogène vert : avec le Maroc, l'Allemagne franchit une nouvelle étape
L' Allemagne a décidé de soutenir les efforts du Maroc pour développer la production d'énergies renouvelables et d'hydrogène vert. Un premier accord entre les deux pays a été signé ce vendredi 28 juin à Berlin.
 
Pour l’Allemagne, cet accord stratégique signé avec le gouvernement marocain vise à sécuriser ses futures importations d’hydrogène vert. Dans le cadre de sa stratégie hydrogène, l’Allemagne prévoit, en effet, d'importer jusqu'à 70 % de sa demande en hydrogène d'ici à 2030.
 
« Le Maroc dispose d’un énorme potentiel en matière d’énergies renouvelables et d’ hydrogène vert », a déclaré Stefan Wenzel, secrétaire du ministre allemand du Climat. « Nous souhaitons également soutenir le développement d’une économie de l’hydrogène au bénéfice des deux parties et apporter un soutien politique à la participation des entreprises et fournisseurs technologiques allemands. »
 
Dans le cadre de cette nouvelle alliance « climat-énergie » les deux pays ont notamment convenu de coopérer dans le développement d’une industrie de l’hydrogène vert. « Le Maroc réunit les meilleures conditions pour la transition énergétique et la production d’hydrogène vert. L’Allemagne veut importer de l’hydrogène. Mais nous voulons le faire de manière équitable et partenariale, de manière à ce que le Maroc puisse également faire avancer sa transition énergétique et obtenir sa juste part des chaînes de valeur de l’avenir » a souligné Svenja Schulze, Ministre allemande de la Coopération économique et du Développement.

L'Allemagne participe déjà à la construction d'une première usine de référence pour la production d'hydrogène vert au Maroc. Attendue dans les années à venir, celle-ci devrait produire environ 10 000 tonnes d'hydrogène par an, soit de quoi produire 50 000 tonnes d'acier vert. 
 
L’Allemagne n’est pas le seul grand pays européen à s’intéresser à l’hydrogène vert marocain. En visite à Rabat il y a quelques semaines, le Ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, avait annoncé vouloir tisser des relations « très étroites » avec les autorités marocaines dans différents domaines, dont celui de l’hydrogène.
 


Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces