Shell et Norsk Hydro s'associent pour produire de l'hydrogène vert

Shell et Norsk Hydro s'associent pour produire de l'hydrogène vert
Pour couvrir les besoins de l'industrie et de la mobilité, Shell et le groupe norvégien Norsk Hydro envisagent de produire conjointement de l'hydrogène à partir d'électricité renouvelable.

« Ce qui est important pour décarboner de la société, c'est que les grands acteurs industriels travaillent ensemble pour trouver des solutions plus rapidement, car ce dont nous avons besoin, c'est d'une échelle ». C’est au nom de cette conviction, rapportée par l’agence de presse Reuters, que Arvid Moss (Directeur de l’énergie chez Norsk Hydro) a engagé le groupe depuis quelques temps dans la production d’hydrogène vert, bien que ce ne soit pas son métier premier.



 
C’est dans ce cadre que le géant pétrolier anglo-néerlandais et l'unité de production d'hydrogène vert du fabricant d'aluminium norvégien, Hydro Havrand, ont signé un protocole d'accord et entamé des travaux initiaux pour identifier les possibilités de produire et de fournir de l'hydrogène renouvelable.
 
Première étape, identifier les sites européens des deux parties prenantes les mieux adaptés, de par leur propre consommation, et qui offrent en même temps des perspectives en termes de commercialisation à des tiers. Les raffineries ou d'autres industries de transformation qui utilisent déjà de l'hydrogène "gris" fabriqué à partir d'énergie non renouvelable, sont ainsi désignées comme des cibles prioritaires.