Des véhicules aéroportuaires à hydrogène au Royaume-Uni

Des véhicules aéroportuaires à hydrogène au Royaume-Uni
Ulemco, la RAF Leeming et l'université de Newcastle vont déployer des véhicules d'assistance aéroportuaire fonctionnant à l'hydrogène sur l'aéroport international de Teesside.
 
Au-delà des automobiles, poids-lourds, navires qui font l’objet de nombreuses initiatives dans le secteur de la mobilité de la mobilité hydrogène, il existe une multitude de secteurs de niche, moins visibles, mais qui, eux aussi, sont en cours de décarbonation via l’utilisation de piles à combustible. C’est le cas, du secteur aéroportuaire. Avantage indéniable pour un déploiement rapide, il s’affranchit de l’existence d’une infrastructure nationale puisque l’usage est circonscrit à une zone limitée, et que les aéroports bénéficient, par essence, d’une multitude de solutions de stockage.
 
Dans le cadre du projet ZeHyDA, un consortium britannique s’apprête notamment à déployer des pousseurs et véhicules de remorquage sur l’aéroport de Teeside. Basé sur la solution du spécialiste de la conversion hydrogène Ulemco, les tests de terrain réalisés en collaboration avec l'Université de Newcastle doivent permettre de mettre en œuvre très rapidement les premiers véhicules.

Le moteur Ulemco, également doté d’un système de transmission électrique, fera l'objet d'une démonstration dans le cadre du Tees Valley Hydrogen Transport Hub sur des véhicules d'assistance au sol, parallèlement à des travaux visant à évaluer les possibilités plus larges d'utilisation de l'hydrogène dans les aéroports et dans la région.