Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

En Belgique, Air Liquide met à jour la station à hydrogène de Zaventem

En Belgique, Air Liquide met à jour la station à hydrogène de Zaventem
Déployée en 2016, la station de Zaventem vient de finaliser une série de rénovations destinés à mieux couvrir les besoins du marché.

« L’hydrogène trouve petit à petit sa place en tant que source d’énergie pour le trafic routier », explique Diederick Luijten, Vice President Hydrogen Energy NWE & CIS Countries chez Air Liquide. « C’est pourquoi nous voulons que notre station-service fonctionne de manière sûre et fiable, et qu’elle offre la meilleure expérience d’utilisation possible ».

Première station déployée par Air Liquide en Belgique, la station de Zaventem est située à quelques pas de l’aéroport de Bruxelles. Les rénovations engagées par le groupe tricolore concernent notamment la mise à niveau des dispositifs de remplissage. Tenant compte des dernières réglementations en vigueur, Air Liquide a notamment intégré un système de communication infrarouge qui permet de détecter, via le pistolet, le type et la marque du véhicule se trouvant à la pompe. « Le système communique le contenu du réservoir ainsi que la pression et la température dans le réservoir. D’une part, cela garantit la sécurité et, d’autre part, cela permet de faire le plein rapidement et efficacement » détaille le communiqué d’Air Liquide.

La capacité de refroidissement de la station-service a également été modifiée. Les véhicules peuvent ainsi être ravitailler avec de l'hydrogène refroidi. Un système qui offre permet à la fois d’accélérer le processus de remplissage et de consommer moins d’énergie.

Information en temps réel

La station à hydrogène de Zaventem sera également prochainement connectée au programme européen E-HRS-AS (au European Hydrogen Refuelling Station Availability System). En partie financé par le Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCH-JU), celui-ci vise à offrir une meilleure visibilité sur le réseau existant en offrant notamment un aperçu en temps réel du statut de la station – ouvert ou fermé – et de voir les pressions de remplissage proposées (350 ou 700 bars).

Bus et camions

« La station-service convient non seulement aux voitures des particuliers, mais aussi aux bus et aux autres véhicules de la ville de Bruxelles. Dans ce contexte, il est important de souligner que les sociétés belges de transport en commun ont également manifesté leur intérêt pour réaliser des tests avec des bus à hydrogène. Et ils devront bien sûr pouvoir faire le plein quelque part », conclut Diederick Luijten.
 
Pour Air Liquide, la mise à jour de cette station vise aussi à séduire une nouvelle clientèle. Sont ainsi évoqués les membres du Parlement européen qui pourront relier Bruxelles et Strasbourg à l’aide de voitures hydrogène.