Belgique : Air Liquide prévoit 300 camions à hydrogène d'ici 2025

Belgique : Air Liquide prévoit 300 camions à hydrogène d'ici 2025
Air Liquide, le Port d'Anvers et le réseau de stations-service DATS 24 déploieront 300 camions à hydrogène en Belgique, ainsi que l'infrastructure nécessaire, d'ici 2025. Cette annonce s’inscrit dans le cadre de l’initiative HyTrucks, qui ambitionne la mise en circulation de 1 000 camions à hydrogène sur les routes du Pays-Bas, de l’Ouest de l’Allemagne et de la Belgique dans les quatre ans à venir.
 
Au plat pays, le projet HyTrucks - l’un des plus grands projets européens de flotte à émissions nulles dans les zones de trafic intense - vise à réduire les émissions de CO2 de plus de 30 000 tonnes par an. L’équivalent de 33 millions de km parcourus ! Diederick Luijten, Vice-Président à l’Énergie Hydrogène en Europe du Nord et Pays de la CEI pour Air Liquide, a déclaré : « La lutte contre le changement climatique est au cœur de la mission d'Air Liquide. Avec notre importante infrastructure hydrogène et nos investissements en Belgique, nous sommes idéalement positionnés pour apporter des solutions pour décarboniser les transports. »
 
Le déploiement des camions à hydrogène se concentrera principalement sur la zone du port d’Anvers et dans les principaux centres logistiques de Belgique, pour le transport local et international.


Des acteurs engagés dans le transport vert depuis longtemps

Colruyt, le groupe de grande distribution qui détient les stations DATS 24, produit de l’hydrogène vert depuis une dizaine d’années. C’est ce réseau qui alimentera les 300 futurs camions à hydrogène mis en circulation, avec notamment quatre stations-service publiques qui ouvriront dans les prochains mois à Haasrode, Wilrijk, Erpe-Mere et Herve. Raf Flebus, Business unit manager de DATS 24, a précisé : « Fin 2020, Colruyt Group a mis en service le premier camion électrique à hydrogène de 44 tonnes en Europe. Nous pensons que la technologie des piles à combustible et de l'hydrogène est une solution zéro émission très prometteuse pour les transports et la logistique. Ce projet HyTrucks est une nouvelle étape importante vers l'absence d'émissions dans les transports ».
 
Jacques Vandermeiren, PDG du port d'Anvers, a ajouté : « Nous nous engageons comme pionnier actif de l'économie de l'hydrogène. En tant que port mondial et plus grand cluster chimique intégré d'Europe, nous sommes un maillon important de cette chaîne. Grâce à la collaboration entre partenaires disposant de l'expertise adéquate, nous disposons de tous les atouts nécessaires pour prendre de nouvelles mesures concrètes à cet égard et pour servir d'exemple à d'autres ports et régions. »