Bennes à ordures hydrogène : Dijon, Le Mans et Angers engagent une commande groupée

Bennes à ordures hydrogène : Dijon, Le Mans et Angers engagent une commande groupée
Portée par les villes et les métropoles d'Angers, de Dijon et du Mans, cette commande groupée vise en premier lieu à diminuer le prix de la technologie.

Dans le domaine de l’hydrogène l’union fait la force. Alors que beaucoup de collectivités s’engagent dans la technologie, trois d’entre elles ont décidé de s’unir pour porter ensemble une acquisition en commun.

Cette commande groupée réunit Le Mans, Angers et Dijon. Elle porte sur l’acquisition de 29 bennes à ordures ménagères (BOM) dont les livraisons sont attendues d'ici début 2023. Représentant la majeure partie de la commande, Dijon prévoit d’investir dans 20 véhicules. Le Mans et Angers en acquerront respectivement 6 et 3.

Baisser les coûts de la technologie

Alors que le coût d’une benne à hydrogène varie aujourd’hui entre 550 000 et 850 000 euros en fonction du constructeur, les trois collectivités espèrent réduire les coûts avec cette commande unique.

Autre intérêt identifié : celui du retour d’expérience ! « Le groupement de commandes est un outil adapté de coordination et d'échanges entre collectivités » explique le communiqué commun des trois partenaires.