Bill Gates continue d'investir massivement dans l'hydrogène vert

Bill Gates continue d'investir massivement dans l'hydrogène vert

A travers son fonds d’investissement Breakthrough Energy, le milliardaire américain s’associe à la Commission européenne pour stimuler l’innovation et accélérer le développement de l’hydrogène.

Officialisé ce mercredi 2 juin, le partenariat conclu entre la Commission européenne Breakthrough Energy, l'un des fonds de Bill Gates, est centré sur les nouvelles énergies. Au total, un milliard de dollars seront mobilisés sur la période 2022-2026 pour soutenir l’innovation dans quatre secteurs : l’hydrogène vert, les carburants durables pour l’aviation, le captage du CO2 et le stockage d’énergie.

Pour les deux partenaires, cet investissement commun doit permettre de financer différents programmes de R&D ainsi que des démonstrateurs. Objectif : réduire les coûts de ces technologies et accélérer leur mise sur le marché.

« La décarbonation de l'économie mondiale est la plus formidable possibilité d'innovation que le monde ait connu. L'Europe jouera un rôle déterminant, car elle a fait preuve depuis longtemps d'un engagement sans faille en faveur du climat et d'excellence dans les domaines des sciences, de l'ingénierie et des technologies. Grâce à ce partenariat, l'Europe établira des fondations solides pour un avenir à zéro émission nette, dans lequel les technologies propres seront fiables, disponibles et abordables pour tous » a déclaré Bill Gates, fondateur de Breakthrough Energy.

Ce n’est pas la première fois que Bill Gates investit dans l’hydrogène vert. En mars, le milliardaire américain était parvenu à réunir 18,5 millions d’euros pour financer le développement d’une nouvelle technologie de production d’hydrogène décarboné mise au point par la société israélienne H2Pro.