Camion hydrogène : Symbio, Faurecia et Michelin se lancent en Californie

Camion hydrogène : Symbio, Faurecia et Michelin se lancent en Californie
Sélectionnés par la California Energy Commission (CEC), les trois entreprises françaises vont développer un camion de classe 8 à pile à combustible. Un démonstrateur dont les premiers tests débuteront fin 2023.

Nommé « Symbio H2 Central Valley Express », le projet porté par Symbio, Faurecia, Michelin et d’autres partenaires vise à développer un camion à hydrogène aux performances équivalentes à celles d’un modèle diesel.




En partie financé par Southern California Gas Company (SoCalGas) et Utilization Technology Development (UTD), consortium mondial de leaders du gaz naturel, ce démonstrateur technologique à taille réelle entamera ses premiers tests à compter de fin 2023. Durant 12 mois, il réalisera un itinéraire de 650 km entre l'Inland Empire et le nord de la vallée de San Joaquin, utilisant les infrastructures hydrogène d’Air Liquide, de Shell et Trillium pour ses différentes opérations de ravitaillement.

Dans le cadre du projet, chaque partenaire mettra à disposition son savoir-faire. Chargé du stockage, Faurecia fournira cinq réservoirs hydrogène homologués à 700 bars tandis que Symbio concevra, développera et intègrera, sur une plateforme Freightliner Casacadia (photo en tête d’article), un système de piles à combustible basé sur sa technologie StackPack. De son côté, Michelin fournira des pneus à faible résistance au roulement qui permettront l’autonomie du poids lourd à hydrogène.

Annonces