Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

En Chine, l'infrastructure jugée essentielle pour développer l'hydrogène

En Chine, l'infrastructure jugée essentielle pour développer l'hydrogène
Considérée comme le plus grand pays au monde pour les véhicules à énergies nouvelles, la Chine devra considérablement augmenter la taille de son réseau si elle souhaite atteindre ses objectifs en matière d’hydrogène.

« L’expérience nous a montré que la chose la plus importante pour développer les véhicules à piles à combustibles et de construire des infrastructures qui intègrent la production, le stockage et le transport » a souligné Wan Gang lors d’un congrès mondial sur les véhicules à énergies nouvelles organisée début juillet à Boao, dans la province chinoise d’Hainan. Un événement au cours duquel les dirigeants de BYD, SAIC Motor, FAW et BAIC se sont engagés à soutenir la filière hydrogène.
 
Présenté par les médias chinois comme le « père du véhicule électrique », Wan Gang dirige une équipe de recherche chargée de planifier le développement de véhicules nouvelles énergies en Chine entre 2021 et 2035. Considéré comme l’un des principaux promoteurs en Chine, celui-ci a déclaré que le pays ne comptait pas interdire les véhicules à motorisations traditionnelles.

À l'horizon 2030, le gouvernement chinois prévoit de mettre un million de véhicules à piles à combustible sur ses routes.