Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

En Corée du Sud, l'économie de l'hydrogène se porte bien

En Corée du Sud, l'économie de l'hydrogène se porte bien
Le ministère de l’Industrie sud-coréen a déclaré une nette progression de l’utilisation de l’hydrogène pour la production d’électricité, la mobilité et d’autres secteurs industriels. Les ventes de voitures à pile à combustible à hydrogène ont fortement augmenté l’année dernière et de nombreuses nouvelles stations ont été installées sur tout le territoire.
 

La Corée sur la route de l’énergie hydrogène

En 2019, Séoul annonçait une campagne en faveur de l’utilisation de l’hydrogène visant à l’utiliser en tant que principale source d’énergie, réduisant ainsi la dépendance aux combustibles fossiles et à l’énergie nucléaire. Selon les données officielles, les ventes cumulées de voitures à pile à combustible à hydrogène ont ainsi dépassé les 5 000 unités en 2019, contre environ 900 l’année précédente. Le pays a également installé 34 stations de recharge d’hydrogène, contre 14 en 2018.
 
  2018 2019
Ventes de voitures à hydrogène 900 5000
Nouvelles stations installées 14 34

Près de 1 700 véhicules ont été exportés en 2019, soit près du double de l’année précédente. La Corée du Sud a attribué cette augmentation à la demande croissante de voitures sud-coréennes sur le marché européen.
 

Des acteurs majeurs de l’exportation de véhicules à hydrogène

De janvier à octobre 2019, le principal constructeur automobile sud-coréen, Hyundai, a représenté 60% des ventes mondiales de voitures à pile à combustible à hydrogène, suivi de son rival japonais Toyota et de Honda.

Avec un marché des autobus et des camions à hydrogène en pleine expansion, les exportations de véhicules devraient continuer à augmenter sur les prochaines années. Hyundai prévoit en effet d’expédier 1.600 camions à pile à combustible à hydrogène sur le marché européen d’ici 2025. Le premier modèle d’essai vient d’être envoyé en Suisse.

Pour promouvoir au mieux cette mobilité à l’hydrogène, la Corée du Sud devrait achever l’installation de 1.200 stations d’avitaillement d’ici 2040, accessibles dans la plupart des régions du pays.