Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Ce drone à hydrogène révolutionnaire peut voler pendant plusieurs heures

Ce drone à hydrogène révolutionnaire peut voler pendant plusieurs heures
Développé par une équipe de l'Université Technologique de Delft en partenariat avec la Marine et les  garde-côtes néerlandais, un drone à décollage et atterrissage vertical (VTOL) à propulsion par hydrogène vient d’accomplir un vol en haute-mer d’une durée de 3,5 heures.
 
Les initiatives autour des drones de transport à hydrogène destinés au transport urbain se sont multipliées depuis quelques années, mais le secteur du drone d’inspection ou intervention semblait peut engagé sur cette voie. Ce n’est plus le cas ! En l’espace de quelques mois, de nombreuses initiatives ont vu le jour, y compris à destination du grand public avec Hexadrone, et dernièrement dans la sphère professionnelle avec le prototype développé par l’université de Delft.
 
D’une envergure de trois mètres, pour treize kilogrammes, il dispose de douze moteurs/propulseurs répartis sur ses deux ailes. Intégrant une pile à combustible de 800 watts, qui est alimentée par une bouteille d'hydrogène en carbone de 6,8 litres et d'une capacité de 300 bars, il vient de démontrer sa polyvalence en décollant d’un navire des garde-côtes pour un vol de plus de trois heures avant son retour sur le pont.
 
De type "tail-sitter" ('au décollage et à l'atterrissage, son corps est incliné vers le haut, ce qui permet aux hélices de fonctionner davantage comme les pales d'un hélicoptère), il bénéficie en vol avant de la poussée des 12 moteurs alimentés uniquement par la pile à combustible. Pour les décollages et les atterrissages - qui nécessitent beaucoup plus de puissance instantanée qu'en croisière - la pile à hydrogène et la batterie alimentent simultanément les moteurs.
 
 Au vu des premiers essais, et notamment de son autonomie, les gardes-côtes et la Marine néerlandais lui promettent un bel avenir dans le secteur de la reconnaissance et de l’inspection.