Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

L'Espagne valide sa feuille de route hydrogène

L'Espagne valide sa feuille de route hydrogène
Présentée cet été par le ministère de la transition écologique, la « feuille de route hydrogène » a été approuvée début octobre en conseil des ministres. Une ambition estimée à près de 9 milliards d’euros.

Après l’Allemagne, la France ou le Portugal, c’est au tour de l’Espagne d’officialiser ses plans en matière d’hydrogène. Présentée fin août par le ministère de l’écologie, la feuille de route hydrogène a été définitivement approuvée début octobre en conseil des ministres. Etalée sur la période 2021-2030, celle-ci présente 60 mesures et fixe une série d’objectifs nationaux alignés sur les ambitions européennes.

Sur le volet énergétique, le plan prévoit la mise en place de 4 gigawatts d’électrolyseurs avec un premier palier entre 300 et 600 MW d’ici 2024. Le plan est de remplacer un quart des quelque 500.000 tonnes d'hydrogène d'origine fossile consommées par l'industrie chaque année par de l’hydrogène vert.

Concernant la mobilité, le plan gouvernemental prévoit la mise en place d’au moins 100 stations de ravitaillement d’ici 2030, en premier lieu pour les trains et les véhicules lourds. En parallèle, le gouvernement ambitionne la mise en circulation d'au moins 150 bus, 5 000 véhicules légers et lourds et deux lignes de trains commerciaux alimentés à l'hydrogène renouvelable d'ici 2030.

Madrid estime que ses ambitions en matière d'hydrogène coûteront 8,9 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années. Le gouvernement s'attend à ce que la majeure partie de cet investissement soit porté par le secteur privé mais se dit prêt à financer les projets créateurs d’emplois.