Hydrogène : bientôt du stockage à l'état solide ?

Hydrogène : bientôt du stockage à l'état solide ?
GKN Hydrogen et SoCalGas (Southern California Gas) vont collaborer avec le laboratoire NREL (National Renewable Energy Laboratory) appartenant au ministère américain de l'énergie afin de développer un nouveau système de stockage d'hydrogène vert.

Baptisée HY2MEGA, cette solution permettra un stockage parfaitement sécurisé d'hydrogène sur une longue durée et sans avoir recours à la compression. Grâce à une subvention de 1,7 million de dollars octroyée par le ministère américain de l'énergie, deux HY2MEGA seront reliés à un électrolyseur et à une pile à combustible dans l'installation ARIES (Advanced Research on Integrated Energy Systems). Située dans le Flatirons Campus du laboratoire NREL, qui est localisé près de Boulder dans le Colorado, cette plateforme mène diverses recherches sur le développement de technologies énergétiques révolutionnaires.



Un projet de plusieurs années

L'électrolyseur de l'ARIES se servira d'énergies renouvelables pour générer de l'hydrogène vert qui sera ensuite stocké dans les HY2MEGA. L'hydrogène y sera conservé à l'état solide et sous faible pression, avant d'être converti par une pile à combustible pour produire de l'électricité renouvelable. Les deux HY2MEGA pourront stocker 500 kg d'hydrogène. Le projet, qui durera trois ans, devrait débuter à la fin de l'année.

"Notre entreprise s'appuiera sur les puissantes capacités de stockage du HY2MEGA pour accélérer le développement d'autres projets d'hydrogène vert", a déclaré Neil Navin, vice-président des innovations en matière d'énergie propre chez SoCalGas. "La production et le stockage de cet hydrogène contribueront à décarboner le réseau énergétique tout en garantissant sa stabilité."

Annonces