Hydrogène : le Japon et l'Europe s'unissent pour une réglementation commune

Hydrogène : le Japon et l'Europe s'unissent pour une réglementation commune
Visant à stimuler la demande et l'approvisionnement en hydrogène à l’échelle internationale, l’accord conclu entre le Japon et l’Union européenne vise à faire converger les réglementations.

Signé ce lundi 3 juin 2024, l’accord s'inscrit dans le cadre d'une coopération plus large entre les deux entités pour promouvoir l'hydrogène comme une solution énergétique propre et durable. Objectif : établir des « règles équitables » entre les deux territoires pour que l’hydrogène devienne un produit commercialisé à l’échelle internationale.

Dans son communiqué, la Commission évoque la mise en œuvre d’un « mécanisme pilote » destiné à faciliter la mise en relation entre acheteurs et fournisseurs.

« Ce nouveau mécanisme jouera un rôle essentiel dans le démarrage d’un marché européen de l’hydrogène fonctionnel. Il y a encore trop peu de projets en voie d’aboutir à des décisions d’investissement finales et trop peu d’acheteurs signant des contrats pour passer à l’hydrogène. Ce mécanisme nous aidera à mieux comprendre et identifier où émergent la demande et l’offre d’hydrogène. Les informations qui seront disponibles nous aideront à créer des ponts entre les acheteurs européens et les fournisseurs d’hydrogène à l’intérieur et à l’extérieur de l’UE, préparant ainsi le terrain pour les futures enchères dans le cadre de la Banque européenne de l’hydrogène » a déclaré Kadri Simson, commissaire européenne à l'énergie.

A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces