Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Londres commande des bus à deux étages à hydrogène

Londres commande des bus à deux étages à hydrogène
Dans le cadre du verdissement de son parc d'autobus, la capitale britannique accueillera en 2020 ses premiers bus à deux étages fonctionnant à l’hydrogène.
 
En charge des transports londoniens, Transport for London (TfL) a commandé 20 de ces bus dont le coût unitaire tourne autour de 500.000 £ (580.000 euros). En y intégrant les investissements liés à l’infrastructure d’avitaillement, le coût total du projet s’élève à 12 millions de livres (13,9 millions d’euros), dont 5 millions financés par l’Europe.
 

Fabriqués par Wrightbus

Si des bus à hydrogènes circulent déjà sur certaines lignes du centre de Londres, c’est la première fois que des modèles à deux étages seront déployés. C’est Wrightbus, un constructeur basé en Irlande du Nord, qui en assurera la fabrication.
 
Appelés à opérer dans l’ouest de Londres et les environs de Wembley, ces bus auront des coûts d’exploitation comparables aux versions diesel.
 
Pour le maire de Londres, Sadiq Kahn, ces nouveaux bus à hydrogène sont une nouvelle étape dans la décarbonisation des transports. « Nous avons tous un rôle à jouer pour améliorer la qualité de l’air à Londres et j’ai toujours dit que TfL devait aller de l’avant. Nous investissons un montant record de 85 millions de livres dans le verdissement de notre parc d'autobus et je suis fier que Londres dispose désormais du plus grand parc d'autobus zéro émission d'Europe » a-t-il déclaré.
 

Complémentaires à l’électrique à batteries

Si Londres dispose déjà d’une flotte importante de bus électriques à batteries, l’hydrogène va offrir plus de flexibilité en levant les freins liés à l’autonomie et aux délais d’avitaillement.
 
« Nous savons que nous devons aller plus loin et plus rapidement pour faire face à l'urgence de santé publique causée par la pollution de l’air » a déclaré Claire Mann, directrice des opérations de bus de TfL.