Le marché de l'hydrogène vert prend de l'ampleur

Le marché de l'hydrogène vert prend de l'ampleur
Porté par la demande de la Chine, le marché mondial de l'hydrogène vert connaît une croissance rapide. D’après un rapport de BloombergNEF, les capacités de la filière devraient doubler cette année.

Le monde entier réfléchit à l’hydrogène

Déjà plus de 40 pays ont élaboré une stratégie en matière d'hydrogène. « Plus de 90 projets sont prévus dans le monde pour utiliser l'hydrogène dans l'industrie. Les producteurs d'électricité ont presque doublé la capacité prévue de leurs turbines à hydrogène depuis janvier. Nous nous attendons à ce que cette dynamique se poursuive dans les mois à venir » précise Martin Tengler, analyste au sein de BloombergNEF.
 
En Chine, la croissance de l’hydrogène est impressionnante. Le rapport indique que le marché des électrolyseurs pourrait dépasser les 2 gigawatts en 2022, soit 9 fois plus qu’en 2020.
 

Un manque d’incitation à l’utilisation d’hydrogène propre

Cependant, la demande d’hydrogène vert – produit à partir d’énergies renouvelables – est toujours en retard. La plupart des fabricants d’électrolyseurs ont des plans d’expansion agressifs, et le rapport de BloombergNEF estime qu’il est nécessaire de mettre en place davantage de politiques stimulant la demande d’hydrogène vert.
 
Quelques chiffres :
  • Les livraisons d'électrolyseurs devraient doubler en 2021 et quadrupler en 2022, pour atteindre au moins 1,8 GW.
  • La Chine devrait représenter 60 à 63 % des installations mondiales.
  • D'ici 2030, les installations mondiales cumulées pourraient dépasser les 40 GW.
  • Les électrolyseurs alcalins devraient continuer à dominer le marché en raison de leur meilleure rentabilité, avec une part de 80 % en 2022.

Le Canada, l’Europe et le Royaume-Uni sur le podium de l’hydrogène vert

D’après M. Tengler, « il faudra que le prix du CO2 atteigne au moins 100 dollars par tonne d'ici à 2030 pour inciter à l'adoption de l'hydrogène. Aucun pays ne pratique un tel prix aujourd'hui, et nous prévoyons que seuls trois marchés atteindront ce niveau avant 2030 : le Canada, l'UE et le Royaume-Uni. Il n'est donc pas surprenant que la grande majorité des projets d'hydrogène propre à grande échelle annoncés proviennent de ces régions. ».

Le financement public de l'hydrogène est pourtant en hausse, selon le rapport, avec 11,4 milliards de dollars par an disponibles pour les projets d'hydrogène à faible teneur en carbone sur la période 2021-30.