Mitsubishi et Shell vont produire de l'hydrogène à partir d'éolien offshore

Mitsubishi et Shell vont produire de l'hydrogène à partir d'éolien offshore
Mitsubishi va collaborer avec le groupe pétrolier britannique Shell pour produire de l'hydrogène vert grâce au développement de parcs éoliens offshores en Europe.

Plusieurs parcs éoliens offshores pouvant produire 4 millions de kW d'électricité seront déployés par les deux partenaires aux Pays-Bas. L'énergie ainsi produite permettra de générer 400 000 tonnes d'hydrogène vert par an d'ici à 2030, puis 1 million de tonnes annuelles d'ici à 2040. L'hydrogène généré servira pour le chauffage, la production d'engrais et comme carburant pour les véhicules.


Un acteur clé de la décarbonisation

D'ici à 2030, Mitsubishi investira au total 2 000 milliards de yens (soit 14,63 milliards d'euros) dans les industries de décarbonisation. Près de 50 % de cette somme faramineuse servira à financer la production d'énergies renouvelables.

La firme nippone projette également de développer des parcs éoliens offshores au large des côtes des préfectures d'Akita et de Chiba au Japon.

Annonces