Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Mobilité hydrogène : l'ACEA appelle au développement des infrastructures en Europe

Mobilité hydrogène : l'ACEA appelle au développement des infrastructures en Europe
Dans un communiqué commun publié le 10 octobre, l’association des constructeurs automobiles européens (ACEA), Hydrogen Europe et l'Union internationale des transports routiers (URI) appellent les décideurs politiques européens à accélérer les investissements dans les infrastructures d’avitaillement en hydrogène.

Si les véhicules à hydrogène disposent de nombreux atouts, les infrastructures de ravitaillement font aujourd’hui « cruellement défaut » en Europe. C’est le constat dressé par l’ACEA, Hydrogen Europe et l’URI qui appellent les instances européennes à accélérer leurs efforts pour soutenir la filière.

Dans le cadre de la conférence "Hydrogen for Climate Action" organisée le 9 octobre dernier à Bruxelles par la Commission européenne (DG GROW) et Hydrogen Europe, les trois partenaires ont signé une déclaration commune exhortant la prochaine Commission européenne et les nouveaux députés européens à fournir le cadre approprié pour soutenir le déploiement d'infrastructures hydrogène sur le Vieux Continent.

Listant une série d’actions prioritaires à mettre en œuvre, le document appelle notamment à réviser la directive européenne sur les carburants alternatifs afin d’y inclure des objectifs obligatoires pour l’hydrogène. Côté financement, les partenaires appellent à la mise en place de nouveaux instruments mais aussi à l’utilisation des outils déjà existants comme le programme CEF (Connecting Europe Facility).

Un cadre stratégique pour la filière

« Un plan stratégique pour le déploiement paneuropéen d'infrastructures pour les véhicules à pile à combustible doit être mis en place » précisent les trois partenaires. Un cadre qui de ne doit pas se limiter aux seules voitures particulières mais aussi inclure les besoins spécifiques d’autres filières telle que celle des poids-lourds qui nécessite à la fois des capacités de stockage plus importantes et des implantations stratégiques pour répondre aux attentes des transporteurs.

« Les véhicules à pile à combustible offrent un potentiel important pour faciliter la transition vers la mobilité zéro émission », a souligné Eric-Mark Huitema, directeur général de l'ACEA, lors de la signature de la déclaration. « Mais leur capacité à atteindre ce potentiel dépend de la mise en place d’un réseau de stations de ravitaillement en hydrogène dans toute l’Europe. À l'heure actuelle, l'UE ne compte que 125 stations d'hydrogène (dont la majeure partie déployée en Allemagne ndlr). Il reste donc beaucoup de travail à faire dans les années à venir » poursuit-il.

En savoir plus :