Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Mobilité hydrogène : la Chine multiplie les subventions

Mobilité hydrogène : la Chine multiplie les subventions
Ambitionnant de développer l’hydrogène en complément des véhicules électriques à batteries, la Chine a initié la mise en place de subventions dans plusieurs régions du pays. Une façon d'amorcer le démarrage de la filière dont la montée en puissance est prévue à compter de 2025.

Dès cette année, 17 provinces recevront des subventions pouvant atteindre jusqu’à 160.000 yuans (environ 20 300 euros) par voiture ou 400.000 yuans (50 800 euros) par camion fonctionnant à l’hydrogène. En parallèle, les autorités locales de 10 collectivités vont accorder des subventions spécifiques pour la construction de stations d’avitaillement avec des aides pouvant aller jusqu’à 4 millions de yuans, soit plus de 500.000 euros.

Montée en puissance après 2025

Alors qu’elle compte moins de 2000 véhicules à pile à combustible en circulation, la Chine souhaite monter progressivement en puissance. De prime abord modestes dans ses ambitions, avec un premier objectif de 50.000 véhicules à horizon 2025, les autorités misent sur une forte accélération sur la seconde moitié de la prochaine décennie où elles visent 950.000 nouvelles immatriculations en cinq ans. De quoi atteindre un million de véhicules en circulation à horizon 2030.

Des perspectives jugées réalistes par les analystes. « Les véhicules à pile à combustible sont à un stade de développement similaire à celui des véhicules électriques en 2013 et 2014, lorsque l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement a connu une croissance explosive » commente l’un d’entre eux.

Comme pour l’électrique, la démocratisation de l’hydrogène passera par la baisse des coûts. Dans un livre blanc publié à la fin du mois de juin, la China Hydrogen Alliance indiquait vouloir réduire de moitié le coût des systèmes à pile à combustible d’ici 2025.