Moteur hydrogène : ORECA lance son premier banc d'essais

Moteur hydrogène : ORECA lance son premier banc d'essais
Acteur reconnu dans l’industrie du sport automobile, Oreca vient d’inaugurer dans la Nièvre son premier banc d’essais dédiés aux moteurs à combustion hydrogène.
 
Spécialisé dans l’étude et le développement de moteurs à combustion interne dans le monde du sport automobile, le groupe varois ORECA amorce sa transition vers l'hydrogène. À l’heure où les énergies alternatives investissent peu à peu le milieu de la compétition, l’entreprise vient de confirmer la mise en service de son premier banc d’essais dédié aux tests des moteurs à combustion hydrogène.
 
Installé au sein de la filiale moteurs du groupe, basée à Magny-Cours, dans la Nièvre, ce nouveau banc résulte de l’adaptation d’un des bancs moteurs existants. « La transformation consiste à s’assurer qu’on puisse alimenter ce banc d’essai en gaz. Il y a du stockage extérieur et aussi un aspect sécuritaire avec un ensemble de capteurs pour respecter les normes ATEX » résume Rémi Taffin, Directeur Technique d'ORECA.
 
Destiné aux tests des moteurs à combustion interne hydrogène, ce « banc hydrogène » est également conçu pour mettre à l’épreuve des chaînes de traction pourvues de piles à combustible.



Un premier projet développé en interne

En attendant d’accueillir ses premiers projets externes, Oreca amorce ses tests avec un premier projet porté en interne. Celui-ci consiste à modifier un moteur à combustion « classique » pour le rendre compatible avec la combustion hydrogène.
 
« C’est une base moteur développée par Oreca pour intégrer l’hydrogène. Nous avons lancé ce projet pour développer nos connaissances dans l’hydrogène » explique Rémi Taffin.


 

Annonces