Avec Nerehyd, Lhyfe veut démocratiser l'hydrogène offshore

Avec Nerehyd, Lhyfe veut démocratiser l'hydrogène offshore
Pure-player de l’hydrogène, Lyfhe vient d’annoncer un accord avec le cabinet d’ingénierie Doris pour lancer Nerehyd, un démonstrateur à taille réelle associant une éolienne flottante à une unité de production d’hydrogène vert.
 
Associés depuis 12 mois dans des travaux de R&D autour de l’hydrogène offshore, Lhyfe et Doris passent à la vitesse supérieure. Les deux entreprises viennent d’officialiser la signature d’un protocole d’accord visant à développer conjointement un premier prototype d’éolienne flottante intégrant de la production d’hydrogène. Attendu à horizon 2025, celui-ci associera le flotteur Nerewind développé par Doris à un système de production d’hydrogène « sur site » développé par Lhyfe.



 
Baptisée Nerehyd, la nouvelle solution pourra être déployée pour des applications connecté au réseau ou hors réseau (« offgrid »). Les deux partenaires évoquent des productions allant de 10 à plusieurs centaines de kW.
 
« Bien que nous n'ayons aucun doute sur le fait que la production d'hydrogène vert à terre sera la première étape d'un développement mondial à grande échelle, nous croyons profondément à la nécessité d'aller rapidement vers l'offshore pour répondre à la forte demande à venir, qui nécessitera une quantité massive d'électricité. Avec Lhyfe, nous pensons que la production offshore sera le meilleur moyen de réussir à produire de grandes quantités d'hydrogène vert sans avoir d'impact sur les paysages terrestres ni dépendre d'une connexion au réseau existante » a déclaré Xavier Grandiaud, directeur général délégué de DORIS Engineering.


 

Annonces