Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Train à hydrogène : une première station pour le Land de Hesse

Train à hydrogène : une première station pour le Land de Hesse
Localisée à proximité de Francfort, cette station-service à hydrogène servira à alimenter les futurs trains à piles à combustible du français Alstom.

En Allemagne, le train à hydrogène avance à grande vitesse. Dans le cadre d’un accord conclu avec Alstom, l’opérateur régional RMV a lancé ce lundi 26 octobre la construction d’une première station à hydrogène. Localisée à proximité de Francfort, celle-ci servira à alimenter une flotte de 27 trains à hydrogène attendue d’ici à mi-2022. Appelés à remplacer les actuelles locomotives diesel, les premiers trains doivent entrer en service dans le courant de l’hiver.

Dotés d’une autonomie de près de 1000 km, les trains à pile à combustible « Coradia iLint » d’Alstom remplaceront à terme les trains diesel sur les lignes RB11 (Francfort-Höchst - Bad Soden), RB12 (Francfort-Königstein), RB15 (Francfort - Bad Homburg - Brandoberndorf) et RB16 (Friedrichsdorf - Friedberg).


 

Un projet à 500 millions d’euros

« Le Land de Hesse s’impose comme un pionnier dans le développement des concepts de mobilité verte comme le démontre également le projet Taunusnetz », a indiqué le Secrétaire d'Etat, Jens Deutschendorf. « En 2022, des trains à pile à combustible non polluants remplaceront les anciens véhicules diesels - un fonctionnement électrique sans lignes électrifiées, ce qui pourrait également constituer une alternative intéressante pour d'autres régions. Je tiens à remercier la RMV et l'Industriepark Höchst pour leur investissement dans la réalisation de ce projet innovant. »

Représentant un investissement de 500 millions d’euros, ce projet est en partie financé par le Land de Hesse et le gouvernement fédéral allemand.