En France, la voiture hydrogène reste dans l'ombre de l'électrique

Mis à jour le 03.01.2024 à 09:12
En France, la voiture hydrogène reste dans l'ombre de l'électrique
Concurrencée par une offre électrique de plus en plus étoffée, la voiture à hydrogène peine à convaincre dans l’Hexagone.
 
Si les projets autour de l'hydrogène dans la mobilité lourde se multiplient, le segment du véhicule léger est plus à la peine. Selon le dernier rapport publié par la Plateforme automobile française (PFA), 306 voitures à hydrogène ont été immatriculées dans l’Hexagone au cours de l’ensemble de l’année 2023. Si ces chiffres ont bondi de près de 60 % par rapport aux 193 exemplaires écoulés en 2022, la voiture hydrogène n’a représenté que 0.02 % du marché automobile français. A titre de comparaison, plus de 298 000 voitures électriques immatriculées sur la même période, soit 16.80 % du marché.
 
Il faut dire que les deux filières ne jouent pas dans la même cour. Là où l’offre hydrogène se concentre sur la Toyota Mirai et le Hyundai Nexo sur le segment de la voiture particulière, plusieurs dizaines de modèles de voitures électriques sont disponibles sur le marché, le tout avec un réseau de charge rapide qui a nettement progressé. S’y ajoute la problématique du prix face à des voitures électriques devenues bien plus abordables.

La France n'est d'ailleurs pas le seul pays où l'électrique parait plus "désirable" aux yeux des consommateurs. En Corée du Sud, les ventes de voitures hydrogène ont reculé pour les mêmes raisons
 

Quelles perspectives en 2024 ?

La voiture à hydrogène va-t-elle trouver un nouveau souffle en 2024 ? Si on s’attend à ce que les immatriculations bondissent à l’approche des JO de Paris, Toyota ayant annoncé une flotte de 500 Mirai, il n’y aura probablement pas de véritable décollage du marché cette année.
 
Le marché des utilitaires légers sera également à suivre avec la montée en puissance de l’offre du groupe Stellantis qui, associée aux ventes de fourgons Hyvia, pourrait apporter une nouvelle dynamique au segment.
 

Immatriculations France 2023 – Par énergie

 
Energie Immatriculations Parts de marché
Essence 641 588 36,15%
Diesel 171 737 9,68%
Hybride 595 242 33,54%
Electrique 298 216 16,80%
Hydrogène 306 0,02%
Superéthanol 4 445 0,25%
GNV 98 0,01%
GPL 63 096 3,56%
TOTAL 1 774 729  



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.

Annonces