Voiture hydrogène : bientôt une marque premium made in China ?

Voiture hydrogène : bientôt une marque premium made in China ?
Le géant chinois de l'automobile Great Wall Motors projette de lancer une marque de voitures de luxe fonctionnant à l'hydrogène. Huitième constructeur de Chine, la firme possède déjà cinq sous-marques, parmi lesquelles ORA et WEY, qui commercialisent exclusivement des véhicules électriques.

Selon Great Wall Motors, cette nouvelle marque premium est déjà prête en interne. Son lancement devait être effectué au cours du second trimestre 2022, mais il a été reporté à la fin de l'année en raison de la crise sanitaire et des confinements qui se poursuivent dans certaines villes chinoises.

Si aucune information n'a été divulguée concernant les modèles que l'entreprise produira, on peut présumer qu'il s'agira de grands véhicules car les voitures à hydrogène doivent être équipées de larges réservoirs pour stocker leur carburant sous pression. WEY et TANK, deux sous-marques de Great Wall Motors produisent de grands SUV qui pourraient par exemple être convertis en véhicules à hydrogène. Ces derniers pourraient être dotés d'équipements de luxe, ce qui justifierait également leur tarif supérieur...


Une exportation incertaine

Personne ne sait non plus si les véhicules à hydrogène de cette nouvelle marque seront commercialisés en dehors de la Chine. Les ventes de Great Wall Motors restent encore essentiellement nationales : sur 1,2 million de voitures vendues par la firme asiatique en 2021, seulement 142 000 d'entre elles ont été expédiées à l'étranger.

Annonces