Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

L'Allemagne veut un plan pour les véhicules à hydrogène

L'Allemagne veut un plan pour les véhicules à hydrogène
Engagée dans un vaste plan en faveur de la voiture électrique, l’Allemagne souhaite également encourager le développement de la filière hydrogène. Un nouveau plan devrait être présenté début septembre.

« L'hydrogène est l'un des carburants du futur », a rappelé le ministre des Transports, Andreas Scheuer (CSU), à l’occasion d’une rencontre organisée avec les représentants du monde automobile. « Maintenant, l'industrie automobile doit mettre sur le marché des véhicules abordables et montrer aux gens que la technologie fonctionne de manière fiable » a-t-il ajouté à l’attention des constructeurs.

Des déclarations qui font écho aux propos tenus par Peter Altmaier. Le Ministre de l’Economie déclarait il y a quelques semaines qu’il considérait la production d’hydrogène décarboné comme une « opportunité industrielle majeure ». 

En Allemagne, le sujet de l’hydrogène s’immisce même dans les débats politiques. Estimant le gouvernement trop concentré sur les voitures électriques à batteries, le parti libéral-démocrate (FDP) considère que les autorités et les constructeurs ont été trop prudents, citant pour exemples des pays tels que la Chine, le Japon et la Corée du Sud où les politiques en faveur de l'hydrogène sont désormais bien plus avancées.

Des annonces à venir

Alors que l’Allemagne et le consortium H2 Mobility annonçait il y a quelques jours la signature d’un nouveau protocole d’accord dans le domaine des stations à hydrogène, le gouvernement prévoit l'introduction d'un nouveau plan. Attendu pour début décembre, celui-ci sera axé sur les secteurs de l’industrie, des transports et du chauffage.

« La stratégie impliquera des financements et des incitations pour promouvoir différentes technologies afin de produire de l'hydrogène », a déclaré Stefan Rolle, conseiller au ministère allemand de l'Économie et de l'Énergie. « Dans de nombreux secteurs, l'hydrogène peut jouer un rôle important. Nous allons concentrer la stratégie dans les secteurs où l'hydrogène peut être utilisé de la manière la plus efficace » a-t-il poursuivi.

En matière de production, la stratégie allemande compte favoriser à la fois l’hydrogène « vert », fabriqué par électrolyse grâce à des énergies renouvelables, et le « bleu », produit à partir de gaz naturel.