Camion à hydrogène : la Californie dresse sa feuille de route

Camion à hydrogène : la Californie dresse sa feuille de route
Le Californian Fuel Cell Partnership (CaFCP), une coalition de partenaires gouvernementaux et industriels multinationaux, a publié un document de référence pour les poids lourds à pile à combustible hydrogène de classe 8. La recommandation stratégique préconise 70 000 camions et 200 stations pour poids lourds d’ici 2035.
 
Le document, intitulé « Camions à pile à combustible : une vision pour le transport de marchandises en Californie et au-delà », vise à orienter la politique gouvernementale et l'activité industrielle le long de la côte ouest. Le document souligne la viabilité économique et stratégique de la mobilité hydrogène en notant que « les camions électriques à pile à combustible constituent la solution optimale de remplacement des camions diesel. » Une application de l’ambitieuse politique environnementale de l’État de Californie, qui a fixé des objectifs élevés de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur des transports. « Nous ne pouvons atteindre ces objectifs que par une collaboration entre le gouvernement et l'industrie privée, et par des politiques qui encouragent et attirent les investissements », a déclaré Bill Elrick, directeur général du CaFCP. « Le moment d'agir - et d'investir - est venu, si nous avons l'intention d'opérer une transition rapide et réussie vers un marché autonome ».
 

Les transports zéro émission, obligatoires en 2045

Le CaFCP comprend des organes gouvernementaux comme le California Air Resources Board (CARB), le Département américain de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, et le bureau des affaires et du développement économique du gouverneur de Californie. Des multinationales telles que Ford, Hyundai, Shell Hydrogen, Cummins, Toyota, Air Liquide et General Motors en font également partie.

Le document de recommandation stratégique s'inscrit dans le prolongement de la règle « Advanced Clean Trucks » mise en œuvre par le gouvernement californien à la même époque l'année dernière, qui exige des constructeurs qu'ils vendent une proportion progressivement croissante de camions, fourgonnettes et camionnettes électriques à partir de 2024 et jusqu'en 2035. D'ici à 2045, tous les nouveaux véhicules commerciaux vendus dans cet État devront être équipés d'un système de propulsion à zéro émission.
 
Le CaFCP affirme qu'avec les bons mécanismes politiques en place, la Californie peut parvenir à un marché autonome du camion à pile à combustible d'ici 2035. Le mois dernier, le port de Los Angeles a déployé cinq nouveaux véhicules à pile à hydrogène et ouvert deux stations de ravitaillement en hydrogène avec des partenaires tels que Toyota, Kenworth Trucks et Shell. C’est le complexe portuaire le plus actif du pays : il est desservi par une flotte de plus de 18 000 camions de transport.

Aller plus loin : télécharger le rapport

Annonces