CoacHyfied : un projet européen dédié à l'autocar à hydrogène

CoacHyfied : un projet européen dédié à l'autocar à hydrogène
Coordonné par FEV (société allemande spécialisée dans les nouvelles mobilités), le projet européen "CoacHyfied" teste depuis début 2021 six autocars à pile à combustible. Objectif : évaluer en fonction de leur usage (transports urbains ou déplacements régionaux ou voyages longue distance), la configuration la plus appropriée ; et notamment la possibilité de transformer des véhicules en les dotant d’une pile à hydrogène.
 
Selon une évaluation récemment publiée par le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC), il n'y avait que 64 bus à pile à combustible en circulation en Allemagne à fin 2020 et un peu plus de 500 à batterie. Pour 2021, PwC prévoit près de 1.000 nouveaux autobus à batterie. Or dans l'ensemble, il y a environ 80.000 bus sur les routes allemandes. Transposés à l’échelle européenne, ces chiffres montrent bien le chemin important à parcourir pour parvenir à un transport routier de voyageurs zéro émission

Mené par 14 entreprises, dont Ballard Power Systems, ElringKlinger Fuelcell Systems Austria et SEE Electric Busses, CoacHyfied doit tirer profit d’une expérimentation en conditions réelles sur les trois années à venir pour définir les grandes options, en termes de matériels et d’infrastructures, susceptibles de favoriser un développement rapide du bus à hydrogène à l’échelle européenne.
 

Transformer des bus anciens en les équipant de pile à hydrogène

Si les autobus à hydrogène nouvellement produits par les constructeurs sont intégrés dans le projet CoacHyfied, ce sont surtout ceux qui ont été convertis à la propulsion par pile à combustible qui constituent le cœur de l’expérimentation. Le réemploi de châssis techniquement encore irréprochables, grâce à des solutions de réaménagement, pourrait ainsi permettre que les flottes de véhicules anciens continuent à être utilisées : l’assurance de faciliter le déploiement rapide de l’hydrogène.
 
En effet, la transformation d’autobus existants et les avantages des systèmes à hydrogène, tant en termes de poids, que de temps de ravitaillement ou de décarbonation du transport (notamment en cas d’utilisation d’hydrogène vert), pourrait achever de convaincre de nombreuses sociétés. Compte-tenu de la réduction du coût de mutation de leur parc de véhicules, celles-ci pourraient alors accélérer le remplacement des versions à carburants fossiles.