Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La Corée du Sud veut 1,8 million de véhicules à hydrogène d'ici 2030

La Corée du Sud veut 1,8 million de véhicules à hydrogène d'ici 2030
Souhaitant bâtir une « économie de l’hydrogène », le gouvernement sud-coréen a présenté janvier une feuille de route ambitieuse visant à atteindre 1,8 million de véhicules à hydrogène d’ici à 2030.

En visite à Ulsan pour rencontrer des dirigeants d’entreprises, le président sud-coréen Moon Jae-in a réaffirmé les ambitions du gouvernement en matière de mobilité hydrogène. Alors que la Corée du Sud compte actuellement quelque 2000 voitures à pile à combustible en circulation, le gouvernement a annoncé vouloir porter ce chiffre à 80.000 d’ici à 2022, puis à 1,8 million en 2030.

Une transition qui se fera avec l’aide du gouvernement qui fournira des subventions à destination des taxis et des camions électriques. Des travaux seront également menés avec les collectivités locales pour porter le nombre de bus à hydrogène à 2.000 d’ici à 2022. Les quelque 800 autocars utilisés par les forces de police devront également être convertis à compter de 2021.

Enjeu énergétique

Outre ses avantages environnementaux, l’hydrogène est également considéré comme l’une des clés de l’indépendance énergétique du pays.

« Nous sommes un pays pauvre en énergie qui repose sur les importations pour 95% de ses besoins énergétiques. Une fois que nous serons capables de fournir une certaine part des énergies à travers l'économie hydrogène, nous pourrons développer de manière plus stable notre économie et renforcer notre sécurité en énergie » a expliqué le Président. Une économie nouvelle qui devrait en outre permettre la création de 200.000 nouveaux emplois d’ici 2030.