Pour décarboner son acier, ArcelorMittal mise sur l'hydrogène vert

Mis à jour le 26.02.2023 à 07:34
Pour décarboner son acier, ArcelorMittal mise sur l'hydrogène vert
Dans le cadre des IPCEI, la Commission européenne vient d'approuver une aide du gouvernement espagnol qui permettra à ArcelorMittal de décarboner sa production d'acier à l'aide d'hydrogène d'origine renouvelable. 

D'un montant de 460 millions d'euros, l'aide accordée par le gouvernement espagnol à ArcelorMittal concerne les activités du groupe sidérurgique dans son usine de Gijón, en Espagne. Y sont exploités deux hauts fourneaux dans lesquels est produit du métal chaud liquide à partir d'un mélange de minerai de fer, de coke et de calcaire.

La subvention accordée à ArcelorMittal par l'Espagne lui permettra de construire une usine de production de fer préréduit à partir d'hydrogène vert. Complémentée par un nouveau four à arc électrique, cette installation remplacera les hauts fourneaux mentionnés précédemment. Elle fonctionnera à terme avec de l'hydrogène renouvelable et du gaz de synthèse générés par des déchets et des gaz métallurgiques.

La sélection du projet d'ArcelorMittal par l'Espagne a été effectuée en 2021 lors d'un appel du groupe pour figurer parmi les projets importants d'intérêt européen commun (IPCEI) liés aux technologies de l'hydrogène.


Des gains de CO2 significatifs

Opérationnelle à partir du dernier trimestre 2025, la nouvelle usine devrait produire chaque année 2,3 millions de tonnes de fer à réduction directe faiblement carboné. Elle permettra une économie de 70,9 millions de tonnes de CO2 par an.

"Cette initiative va permettre de décarboner un secteur extrêmement pollueur et énergivore", a déclaré Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. "Elle s'inscrit dans le cadre de nos plans de transition européens qui visent le "zéro émission nette". Elle garantit également que la concurrence au sein d'un marché unique n'est pas indûment faussée."


Aussi en Allemagne

Au delà de ce projet en Espagne, la Commission européenne a également approuvé une initiative similaire en Allemagne où ArcelorMittal recevra 55 millions d'euros de subventions pour mettre sur pied un démonstrateur sur son site d'Hambourg. Cette dernière devrait commencer à fonctionner en 2026. Une fois achevé, elle permettra d'économiser quelque 700 000 tonnes de CO2 chaque année.
 

 
A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces