Du diesel à l'hydrogène : HDF Energy et Captrain lancent la conversion d'une première locomotive de manoeuvre

Du diesel à l'hydrogène : HDF Energy et Captrain lancent la conversion d'une première locomotive de manoeuvre
Réunis au sein du projet HyShunt pour le développement de la première locomotive de manœuvre à hydrogène française, HDF Energy (Hydrogène de France), qui développe des centrales hydrogène de grande capacité, et Captrain France (filiale de la SNCF spécialisée dans le fret ferroviaire) ont annoncé la prochaine transformation d’une motrice diesel par intégration d’un groupe de propulsion électrique alimenté par une pile à combustible.
 
Aujourd'hui, le fret ferroviaire ne concerne que 9% des marchandises transportées en France contre 17,3% dans l'Union Européenne. Le Gouvernement français souhaite redynamiser ce mode de transport et doubler sa part d'ici à 2030 puis passer à 25% à l'horizon 2050. Or seulement 58 % du réseau ferroviaire français est électrifié, ce qui implique, au regard des contraintes relatives aux émissions de GES, de développer des engins de traction des trains qui s’affranchissent des historiques locomotives à moteur diesel.
 
Compte-tenu de sa maturité industrielle, le développement de solutions bi-mode électrique et hydrogène, semble être la meilleure option pour permettre à la France d’atteindre ses objectifs d’augmentation de la part du fret !
 
Dans ce contexte, le projet Hyshunt de HDF Energy et Captrain France tombe à pic. La première collaboration, qui vise à rétrofiter une locomotive actuellement alimentée par un moteur thermique Diesel, ouvre une perspective très immédiate quant à l’opérationnalité rapide d’une future motrice hydrogène.  La locomotive de Captrain France, d'une puissance d'environ 700 kW, sera dotée d’un système de propulsion électrique alimenté par de l'hydrogène (vert ou bas carbone) via une pile à combustible de forte puissance fabriquée et intégrée par HDF Energy.
 
Au-delà des objectifs de décarbonation du fret ferroviaire, HyShunt est un projet particulièrement vertueux qui s’inscrit dans l’économie circulaire. Favorisant le réemploi de matériels existants (Captrain France fournira une locomotive construite dans les années 50!), il contribuera aussi à renforcer l'écosystème hydrogène en cours de développement en Moselle dans la région Grand-Est.

Annonces