EODev et NepTech vont concevoir des navires à hydrogène pour les JO 2024

EODev et NepTech vont concevoir des navires à hydrogène pour les JO 2024
Lauréats de l'appel à innovations « Mobilités Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 » dans la catégorie Nouvelles Mobilités & Mobilités Actives, section "Fluvial", NepTech et EODev vont fournir deux navettes à hydrogène pour les JO 2024.

Sélectionné parmi 120 dossiers, le projet associe prévoit la conception et l'exploitation de navettes à passagers équipées d'un système de propulsion hydrogène sur la Seine et à Marseille durant les JO 2024. NepTech sera chargé de la conception des navires tandis qu’EODev se chargera de l’ensemble du système pile à combustible à partir d’une technologie fournie par son partenaire Toyota.

Jusqu’à 150 passagers

La construction de deux navires est prévue dans le cadre du projet :
  • Le NepRiver, à usage fluvial, sera dédié à la Seine. Long de 21 mètres, il offrira jusqu’à 20 km/h de vitesse maximale (12 en vitesse de croisière).
  • Le NepShuttle, à usage maritime, s’étendra sur 24 mètres de longueur pour une vitesse maximale de 40 km/h.
Capable d’embarquer jusqu’à 150 passagers, les deux navires seront équipés du système de prolongateur d’autonomie à hydrogène RexH2 d’EODev.




Sur le volet avitaillement, EODev mettra à disposition sa technologie STSH2 (Station Ship Hydrogène). Polyvalente et modulable, celle-ci intègre à la fois une solution de distribution et de production d’hydrogène via un système de désalinisation et d'électrolyse de l'eau de mer.

Dans le cadre du projet lauréat, la station pourra ainsi embarquer jusqu'à 480 kg d'hydrogène dans des racks de réservoirs d'hydrogène standardisés, de façon à pouvoir rapidement réapprovisionner les navires NepRiver et NepShuttle. La mise en service de la première unité est prévue pour l'été 2023.