Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Le Grand Dole en route vers une première station hydrogène

Le Grand Dole en route vers une première station hydrogène
Attendue dans les toutes prochaines semaines, la station à hydrogène du Grand Dole sera opérée par le groupe belge Colruyt via sa filiale DATS 24.

« Nous sommes en train de faire les dernières mises à niveau. La station va ouvrir d’ici la fin du mois de mai ou début juin au plus tard » nous explique Charles Fontaine, Directeur du développement économique au sein du Grand Dole.

Territoire hydrogène

Au sein de l’agglomération, les réflexions autour de l’hydrogène ne datent pas d’hier. « Le Grand Dole travaille sur le sujet depuis une bonne dizaine d’année » indique notre interlocuteur. Portée par le territoire, cette ambition pour la mobilité hydrogène est liée au site industriel de Solvay-Inovyn. Celui-ci produit annuellement 10.000 tonnes d’hydrogène que la collectivité souhaite orienter vers la mobilité.

A cela s’ajoute la présence de Mahytec, une société spécialisée dans l’étude, la production, la caractérisation et l’intégration de réservoirs d’hydrogène destinés aux applications mobiles et stationnaires. « Le fait de faire émerger une activité économique a également stimulé le positionnement de l’agglo » avoue notre interlocuteur.

Opérée par Colryut

Assez peu connu en France mais très présent en Belgique via sa filiale DATS 24, le groupe Colryut a été désigné comme l’opérateur de la future station. Délivrant de l’hydrogène à 350 bars, celle-ci sera déployée sur le site d’Innovia, un Institut appelé à devenir le centre français d’essais d’homologation et de requalification des systèmes de stockage.

« Colryut initie un déploiement assez ambitieux sur la filière hydrogène qui trouve son point de départ avec cette station. Ils vont construire leur siège national sur le site Innovia et ils envisagent un certain nombre d’usages de l’hydrogène sur des outils de manutention et des véhicules lourds » nous explique Charles Fontaine.

15 à 20 véhicules

Privative et multi-acteurs, la station commencera par hériter de cinq véhicules, des Kangoo à prolongateur d’autonomie hydrogène issus du projet MobilhyTest. Sur ces cinq véhicules, trois appartiennent au Groupe La Poste et 2 à Inovyn qui disposait jadis d’une station d’avitaillement privative.

« La station d’Inovyn s’est arrêtée, la station de Colryut se lance » résume Charles Fontaine. « L’idée est de passer 15 à 20 véhicules d’ici quelques mois pour porter l’installation à sa pleine capacité » poursuit-il.

Rendu possible grâce au soutien financier de l’ADEME et de la région Région Bourgogne - Franche-Comté, le déploiement de la station vise à amorcer le démarrage de la filière. « L’objectif est d’arriver à basculer sur une station 700 bars mais en passant la main à une initiative 100 % privée portée par un groupe comme Colryut. On donne l’impulsion et c’est là le rôle de la collectivité » souligne notre interlocuteur.

A l’échelle régionale, l’initiative du Grand Dole n’est pas la seule dans le domaine de l’hydrogène. Début mai, l’ADEME et le ministère de l’écologie ont sélectionné deux projets sur le territoire régional. Situés à Auxerre et Dijon, les projets AUXR_H2 et DS Energhy visent respectivement à lancer le déploiement de bus et de bennes à ordures ménagère dotés de piles à combustible.