Hydrogène : en Allemagne, la filière s'inquiète du gel des subventions

Hydrogène : en Allemagne, la filière s'inquiète du gel des subventions

En Allemagne, les acteurs de la filière hydrogène s'insurgent contre le gel de leurs subventions et interpellent le gouvernement dans une lettre adressée au ministère fédéral du Numérique et des Transports (BMDV). Parmi les signataires figurent Clean Energy Partnership, l'Association allemande de l'hydrogène, Bosch et Daimler Truck.

En février, suite au limogeage de Klaus Bonhoff, le ministère a cessé d'octroyer de nouvelles aides afin de réexaminer tous les projets de promotion de l'hydrogène datant de 2021 à l'automne 2023 dans le cadre d’un audit interne.

Selon certains, le BMDV abandonnerait en réalité discrètement son idée de promouvoir la mobilité hydrogène en Allemagne... D'après le quotidien allemand Handelsblatt, neuf programmes de financement sont à l’arrêt, dont l’un dédié au ferroviaire, aux bus et aux utilitaires.

« Les mesures en cours sont fortement impactées par l'arrêt de la Cour constitutionnelle fédérale concernant le Fonds pour le climat et la transformation (KTF), mais elles ne seront pas abandonnées », tente de rassurer le BMDV. « Nous travaillons d'ailleurs sur un plan axé sur l'intégration de la technologie hydrogène et des piles à combustible dans les transports qui sera présenté en 2025 » promet-il.

l n’empêche que cet arrêt brutal des subventions fait perdre un temps précieux dans de nombreux projets dont la concrétisation reste soumise à l’obtention d’aides publiques.



A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces