Hydrogène vert : l'Europe et l'Industrie veulent booster la production d'électrolyseurs

Hydrogène vert : l'Europe et l'Industrie veulent booster la production d'électrolyseurs
Le commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, et plusieurs fabricants européens d'électrolyseurs se sont réunis début mai Bruxelles. Ils ont échangé sur les solutions permettant d'augmenter la production des électrolyseurs, indispensables au développement de l'hydrogène vert.

Suite aux discussions, le commissaire et vingt PDG de l'industrie ont signé une déclaration commune dans laquelle ils s'engagent à décupler les capacités de fabrication d'électrolyseurs. Objectif : atteindre une capacité 17,5 gigawatts d'ici à 2025.

Cet accord permettra à l'Union européenne de produire chaque année 10 millions de tonnes d'hydrogène renouvelable d'ici à 2030. Il permettra également de réduire drastiquement la dépendance énergétique de l'UE au gaz provenant de Russie.

"L'hydrogène propre est indispensable pour réduire les émissions industrielles de carbone et contribuer à notre indépendance énergétique vis-à-vis de la Russie. Nous n'avons pas de temps à perdre, c'est pourquoi ce sommet européen de l'électrolyseur tombe à point nommé. Aujourd'hui, l'industrie a accepté de multiplier par dix les capacités de construction d'électrolyseurs en Europe. La Commission soutiendra cet important développement industriel afin d'établir la primauté industrielle de l'Union dans le domaine des technologies énergétiques propres de demain" a déclaré Thierry Breton. 





Plusieurs actions cruciales

La déclaration commune comporte également diverses actions sécurisantes, telles que :
  • La création d'un « partenariat pour les électrolyseurs » rassemblant les fabricants d'électrolyseurs et les fournisseurs de composants et de matériaux au sein des structures de l'Alliance européenne pour l'hydrogène propre,
  • Une collaboration avec la Banque Européenne d'Investissement (BEI) afin de simplifier le financement des projets de fabrication et de déploiement d'électrolyseurs,
  • L'adoption d'une proposition législative concernant l'octroi accéléré de permis pour les projets d'hydrogène renouvelable,
  • L'engagement des fabricants d'électrolyseurs à travailler exclusivement sur des projets hautement qualitatifs qui sont parfaitement alignés avec les objectifs climatiques et la politique du plan REPowerEU,
  • L'engagement à lutter contre la dépendance aux matières premières et aux produits chimiques essentiels dans le cadre de la stratégie industrielle de l'Union européenne.