Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Hydrogène : Hyundai accélère sa collaboration avec le gouvernement américain

Hydrogène : Hyundai accélère sa collaboration avec le gouvernement américain
Collaboration technique, mise à disposition de 5 exemplaires supplémentaires du SUV H2 Nexo et installation d’une petite station d’avitaillement dans la région métropolitaine de Washington sont les 3 nouvelles actions principales entreprises par Hyundai Motors pour soutenir le développement de la mobilité à pile hydrogène.

Depuis 2004

Comptant parmi les 13 membres fondateurs en 2017 du Conseil de l’hydrogène devenu une coalition mondiale de 81 sociétés clés de l’énergie, des transports et de l’industrie au sein de la filière, Hyundai Motors est engagé avec le gouvernement fédéral américain depuis 2004 dans une collaboration technologique autour de l’hydrogène et des piles à combustible. A cette époque, le groupe a fourni 33 véhicules à PAC H2 à l’usage du département de l’énergie. L’an dernier, un premier Nexo a été mis à disposition du même ministère qui s’apprête désormais à recevoir 5 exemplaires supplémentaires de ce même modèle de SUV électrique équipé d’une pile hydrogène.

Collecte de données

Ces véhicules, qui seront exploités dans diverses régions du pays dont Washington D.C., soutiendront les travaux du département de l’énergie menés avec différents partenaires, dont le laboratoire national des énergies renouvelables. Des données, concernant le fonctionnement des engins et de leurs infrastructures d’avitaillement en hydrogène en situations réelles, seront alors collectées, analysées et publiées.

Cet ensemble devrait permettre d’identifier ensuite les besoins complémentaires de recherche dans des domaines clés tels que la longévité, les performances et la fiabilité des systèmes H2. Ces activités aideront également à soutenir les programmes de formation des personnels appelés à intervenir comme techniciens dans la mobilité hydrogène.

Station d’avitaillement

Cette flotte, et d’autres véhicules H2, pourront recevoir dès cet automne de l’hydrogène d’une future station d’avitaillement qui sera mise en service sur le territoire de Washington D.C. A l’origine de son développement, sa sélection à la compétition H2 Refuel H-Prize.

L’enveloppe nécessaire pour construire l’établissement sera complétée par Hyundai Motors. Sur place, le constructeur coréen s’activera également avec différents partenaires mondiaux de l’industrie à faire progresser les technologies à l’œuvre dans les piles à combustible et pour la production et l’emploi de l’hydrogène. 

Autre coopération

Indépendamment de l’accord conclu entre Hyundai Motors et le département américain de l’énergie, un protocole a été signé entre l’association américaine FCHEA (US Fuel Cell & Hydrogen Energy Association) et l’organisme public sud-coréen H2Korea afin de renforcer la coopération entre les deux pays.

Il s’agit pour les 2 structures de contribuer à dynamiser l’économie mondiale de l’hydrogène. A la clé : l’échange de technologies, la recherche de stratégies conjointes, et la création d’organisations pour faciliter la coopération internationale en vue de développer la filière propre à ce produit utilisable comme carburant alternatif.

Illustration : Euisun Chung, Vice-Président du groupe Hyundai Motor et Mark W. Menezes, sous secrétaire en charge de l'énergie au gouvernement américain.