Hydrogène : John Cockerill annonce une gigafactory d'électrolyseurs aux Etats-Unis

Hydrogène : John Cockerill annonce une gigafactory d'électrolyseurs aux Etats-Unis
John Cockerill a annoncé son entrée sur le marché américain de l’hydrogène avec la construction d’une première gigafactory dans l’Etat du Texas. Attendue en 2024, l'installation devrait produire 1 GW d’électrolyseurs par an et créer 200 emplois.
 
Poussés par l’Inflation Act, les acteurs européens de l’hydrogène continuent d’investir le marché américain. Alors que le norvégien Nel confirmait fin septembre la construction d’une première usine dans le Michigan, John Cockerill se lance à son tour.
 
Le groupe belge vient en effet d’annoncer l’acquisition d’un site de production à Baytown, à proximité de Houston (Texas), où sera déployée une gigafactory dédiée à la production d’électrolyseurs.



 

Début de production en 2024

Les bâtiments existants seront entièrement réaménagés en vue d’une production qui devrait commencer dès le troisième trimestre 2024. A pleine capacité, l’usine pourra produire 1 GW d’électrolyseurs par an.
 
« Nous sommes enthousiastes à l’idée du lancement aux États-Unis, première étape de notre parcours de partenariat avec les entreprises et les acteurs nord-américains qui cherchent à décarboner et à faire progresser la transition énergétique », a déclaré François Michel, CEO du Groupe John Cockerill.





A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces