De l'hydrogène produit à partir de déchets pour alimenter les camions d'Hyzon

De l'hydrogène produit à partir de déchets pour alimenter les camions d'Hyzon
Le constructeur de camions électriques à pile à combustible Hyzon Motors s’allie avec Raven SR pour disposer à travers le monde de 100 hubs délivrant de l’hydrogène à partir de déchets en tous genres.
 
Installé dans le Wyoming, Raven SR fait sa spécialité de la transformation des déchets en énergies renouvelables au service de la mobilité durable. Tout y passe : ordures ménagères, coupes de végétaux, restes alimentaires, poubelles médicales, nettoyage des océans, boues des stations d’épuration, papier, etc. Ces produits à éliminer, l’entreprise américaine peut en obtenir, selon les besoins, du biogaz utilisable sous forme de GNV ou de l’hydrogène.

Raven SR a développé et déposé des brevets pour un procédé de reformage vapeur/CO2 sans combustion ni catalyse permettant d’obtenir un gaz de synthèse très riche en molécules H2. Et ce, avec un rendement plus élevé que les processus habituels, telle la gazéification. Après traitement, on obtient de l’hydrogène suffisamment pur pour alimenter des piles à combustible.
 

Des tonnes de déchets à valoriser

Selon Matt Murdock, à la tête de Raven SR, « notre planète produit plus de 5,5 millions de tonnes d’ordures ménagères solides et 16,5 millions de tonnes de déchets agricoles chaque jour ». De quoi obtenir « plus de 2 millions de tonnes d’hydrogène renouvelable par jour ».

Pourtant, actuellement, la plupart de ces déchets « sont jetés dans des décharges ou brûlés ». Au potentiel perdu s’ajoute un impact environnemental particulièrement lourd. Ce dernier se traduit par des émissions de gaz à effet de serre à de nombreux niveaux. Notamment pour le transport des matières vers des lieux de traitement plus ou moins éloignés. D’où l’idée d’un hub qui traiterait localement tous les résidus d’un territoire limité.


 

4,5 tonnes d’hydrogène par hub et par jour

Chaque hub serait équipé d’une unité de production Raven SR de la taille d’environ 2 semi-remorques. Ce dimensionnement suffirait pour traiter 50 tonnes de déchets solides par jour. En sortie : jusqu’à 4,5 tonnes d'hydrogène vert renouvelable. Suffisamment pour alimenter 100 camions à piles à combustible.

Les 100 hubs que comptent installer les 2 partenaires auraient ainsi une capacité quotidienne de production permettant de faire fonctionner 10 000 camions. Et ce, en éliminant 5 000 tonnes de déchets par 24 heures. L’entreprise du Wyoming souligne que la taille des installations pourraient au besoin être multipliée par 3, en fonction des besoins locaux en hydrogène.
 

A partir de 2022

C’est en Californie, dans la région de la baie de San Francisco, que devraient être mis en service dès 2022 les premiers hubs en objet de l’accord passé entre les 2 entreprises. Le maillage s’étendra ensuite au reste des Etats-Unis et à travers le monde.

Les ouvertures s’effectueront dans les zones d’exploitation des futurs poids lourds électriques à pile hydrogène construits par Hyzon Motors. Sont déjà annoncés un autobus, un camion porteur, et un tracteur routier. C’est ce dernier qui débarquera en Europe pour installer la marque sur notre continent. Grâce au partenariat, le constructeur de Rochester, Etat de New York, pourra fournir à ses clients un véritable environnement pour rouler à zéro émission avec de l’hydrogène vert. Dans le cadre de cette opération, Hyzon Motors entre, de façon minoritaire, dans le capital de Raven SR.