L'hydrogène au programme de la nouvelle plateforme de BMW

L'hydrogène au programme de la nouvelle plateforme de BMW
BMW étudie l’intégration d’une solution hydrogène sur sa prochaine plate-forme électrique. Baptisée Neue Klasse, celle-ci équipera ses premiers véhicules en 2025.

BMW revient en force sur l’hydrogène. Alors qu’elle finalise le développement du BMW iX5 Hydrogen, dont la production en petite série débutera en fin d’année, la marque munichoise pourrait déployer la solution à plus grande échelle sur sa future plateforme « Neue Klasse ».

Attendue en 2025 et dédiée aux motorisations électriques, celle-ci sera étrennée sur la nouvelle génération de la Série 3 qui, au-delà de la déclinaison électrique à batteries, pourrait aussi intégrer une version à pile à combustible.


Le chaînon manquant

Interrogé lors de la présentation des résultats trimestriels du constructeur, le patron du groupe, Oliver Zipse, estime que l’hydrogène pourrait représenter la « pièce manquante du puzzle » en apportant des solutions sur des segments où les classiques « transmissions électriques à batteries » sont jugées moins efficaces.

Pour le patron de BMW, la mobilité individuelle à hydrogène "doit être réévaluée", en particulier sur certains marchés où les véhicules électriques à batterie conventionnels n'ont pas encore gagné en popularité.

A bord du BMW iX5 Hydrogen, le système associe un moteur électrique de 374 ch à une pile à combustible de 125 kW. Alimentée par deux réservoirs totalisant 6 kilos d’hydrogène, celle-ci autorise 500 kilomètres d’autonomie, le tout avec un temps d’avitaillement de seulement quelques minutes.

La plateforme Neue Klasse sera officiellement présentée en septembre 2023 à l’occasion du salon de l'auto IAA, désormais organisé à Munich. Un événement qui permettra d’en savoir plus sur le développement et les orientations technologiques de la plateforme.




Annonces