Hydrogène : Toyota va fabriquer ses piles à combustible en Europe

Hydrogène : Toyota va fabriquer ses piles à combustible en Europe
Afin de renforcer sa présence sur le marché européen, Toyota produira ses piles à combustibles à compter de 2022 sur son site de Zaventem, en Belgique. 

Dès le mois de janvier 2022, Toyota produira ses premières piles à combustible en Europe. Issus de la nouvelle Toyota Mirai, ces modules de secondes génération seront assemblés au sein du site de R&D de Toyota Motor Europe situé à Zaventem, près de Bruxelles. "Nous prévoyons des capacités de 600 modules par an", a indiqué Thiebaut Paquet, en charge de l'unité "Fuel Cell Business and Powertrain R&D" chez Toyota Motor Europe (TME).



Un choix stratégique

Pour Toyota, la mise en place de cette ligne de production est stratégique : la demande de véhicules (voitures, camions, bus, taxis...) fonctionnant à l'hydrogène est en effet en pleine croissance en Europe. 

Toyota souhaite donc conclure des partenariats avec des entreprises européennes intéressées par son système. Le constructeur pourra profiter économiquement de ces alliances et il fournira en contrepartie une assistance technique qualitative aux utilisateurs de ses modules.



Annonces