Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Hyundai exporte ses premiers camions à hydrogène vers l'Europe

Hyundai exporte ses premiers camions à hydrogène vers l'Europe
Partie du port de Gwangyang, en Corée du Sud, cette flotte de dix camions hydrogène est destinée à la Suisse. Elle marque l’accélération de l’offensive du constructeur sur le segment du poids-lourd.

Déjà leader sur le segment de la voiture à hydrogène, Hyundai s’intéresse également au secteur du poids-lourds. Dans les prochaines semaines, les premiers camions à hydrogène du constructeur entreront sur le sol européen. Ils sont destinés à Hyundai Hydrogen Mobility, une joint-venture lancée en Suisse par Hyundai Motor et H2 Energy, un fournisseur suisse de solutions hydrogène. Hyundai Motor prévoit d'expédier 40 camions supplémentaires d'ici la fin de cette année et un total de 1.600 unités d'ici 2025.

Globalement, tous les marchés européens sont visés par le constructeur. En dehors de la Suisse, Hyundai prévoit d’étendre ses livraisons à différents pays dont l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche et la Norvège. L’Amérique du Nord est aussi visée.

Pay per use

Pour convaincre les professionnels de passer à la solution hydrogène, aujourd’hui beaucoup plus chère que le diesel, les équipes de Hyundai ont imaginé une formule « pay per use ». Incluant les coûts liés à l’utilisation du véhicule, l’entretien, l’assurance et les réparations, ce forfait permet au transporteur de ne régler qu’en fonction de son utilisation.

Jusqu’à 400 km d’autonomie

Camion porteur de 37 tonnes, le Hyundai XCient Fuel Cell associe un moteur élcetrique de 350 kW à deux piles à combustible. Doté de 7 réservoirs, le camion de Hyundai peut embarquer jusqu’à 32 kilos d’hydrogène. Avec un plein, il autorise environ 400 km d’autonomie.

Au-delà de ce porteur dédié aux livraisons du dernier kilomètre, Hyundai travaille sur un autre modèle orienté vers la longue distance. Issu du concept HDC-6 Neptune révélé il y a quelques mois, ce tracteur à hydrogène sera doté de réservoirs à grande capacité et pourrait être alimenté à partir d’hydrogène liquide. Il devrait proposer 1.000 km d’autonomie avec un plein.