Hyundai Nexo : le SUV à hydrogène contraint à un rappel massif

Hyundai Nexo : le SUV à hydrogène contraint à un rappel massif
Depuis cet été, Hyundai a procédé au rappel de quelque 15 000 exemplaires de son SUV à hydrogène Nexo en raison d’un souci au niveau de la pile à combustible.

Si les rappels sont devenus monnaie-courante dans l’automobile, ils ne sont jamais bons pour l’image des constructeurs. Et surtout lorsqu’il s’agit d’une nouvelle technologie. Hyundai en fait les frais avec le Nexo. Selon les médias coréens, le constructeur aurait débuté en août une campagne de rappel afin de procéder à un changement de la pile à combustible sur quelque 15 000 exemplaires de son SUV à hydrogène. Compte du prix de la pile, estimé à 40 millions de wons (29 000 €), l’opération s’annonce particulièrement couteuse pour Hyundai.  

Des propriétaires indemnisés

Afin de ne pas léser les premiers propriétaires, le constructeur sud-coréen a introduit un mécanisme de compensation permettant aux véhicules non couverts d’être indemnisés. Le montant sera fonction de l’âge du véhicule et de la distance parcourue.

Ce n’est pas la première fois que le Nexo doit repasser par la case concessions. Fin 2020, le SUV était déjà concerné par un problème lié à son système de freinage. A l’époque, les composants du système hydrogène n’étaient pas impliqués.

Hyundai Nexo

Successeur de l'iX35 Fuel-Cell, le Hyundai Nexo offre près de 700 kilomètres d'autonomie, il est commercialisé en France dans une seule et unique finition haut de gamme.

Annonces