IPCEI hydrogène : avec Hy2Infra, l'Europe débloque 7 milliards d'euros supplémentaires

IPCEI hydrogène : avec Hy2Infra, l'Europe débloque 7 milliards d'euros supplémentaires
Source : Unplash
Après Hy2Tech et H2Use, la Commission européenne vient de valider un nouveau projet important d’intérêt européen commun (IPCEE). Baptisé Hy2Infra, celui-ci va permettre aux Etats membres de débloquer près de 7 milliards d'euros supplémentaires pour accompagner la filière hydrogène.

L'IPCEI Hy2Infra concerne sept États membres (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Portugal et Slovaquie) et autorise une dépense publique de 6,9 milliards d'euros pour soutenir une trentaine d'entreprises dans le développement de 33 projets représentant un total de 3,2 GW de capacité électrolyse.

1,5 gigawatt sera produit en Allemagne, 790 mégawatts au Portugal, 600 mégawatts en Italie, 200 mégawatts en France et, enfin, 105 mégawatts en Pologne. 




"Hy2Infra" est le troisième Projet Important d'Intérêt Européen Commun (IPCEI) axé sur l'hydrogène à être approuvé par la Commission européenne. Les autres étant les programmes "Hy2Tech" (5,4 milliards d'euros) et "Hy2Use" (5,2 milliards d'euros) annoncés respectivement en juillet et en septembre 2022.

Les sociétés Air Liquide et RWE figurent parmi les participants à l'initiative. Toutes deux vont développer des projets d'électrolyse en Allemagne. Lhyfe, quant à lui, travaillera sur un projet en France.

"Hy2Infra" va également déployer 2700 kilomètres d'infrastructures de transport et de distribution d'hydrogène (nouvelles ou reconverties) en Italie, en Allemagne et en Slovaquie. Ces trois nations possèdent chacune un important réseau de gazoducs. Il prévoit aussi le stockage de 370 GW d'hydrogène gazeux en Allemagne.

La Commission européenne espère que cet investissement de 6,9 milliards d'euros permettra le déblocage de 5,4 milliards d'euros additionnels issus du privé, ce qui portera le total à plus de 12 milliards d'euros.

"Ce projet constitue une étape cruciale pour la création d'une Europe climatiquement neutre d'ici à 2050", affirme la commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager. "Hy2Infra permettra à d'autres parties prenantes de se connecter à son infrastructure et de l'utiliser dans des conditions non discriminatoires. Ses participants acquerront une expérience opérationnelle qui servira aux autres acteurs du secteur. Ils partageront leurs connaissances avec l'ensemble de la communauté, notamment avec différentes universités et des organismes de recherche."

Selon la Commission, l'achèvement global des projets issu de Hy2Infra est prévu pour 2029, les calendriers variant en fonction des initiatives. 





A la recherche de partenaires pour vos projets hydrogène ?
Bureaux d'étude, motoristes, opérateurs, fabricants, organismes de formation... retrouvez tous les acteurs de l'hydrogène dans notre marketplace.
Découvrir la marketplace



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces