Les japonais misent sur le moteur à hydrogène

Les japonais misent sur le moteur à hydrogène
Refusant de considérer l’électrique à batteries comme solution unique pour décarboner le transport, les constructeurs japonais ont décidé de s’unir pour développer une offre de véhicules à moteur hydrogène.

Précurseur avec sa Corolla H2, Toyota s’est associée à d’autres constructeurs pour développer une offre de moteurs à combustion hydrogène. Lancée le 13 novembre dernier, cette nouvelle coalition associe Toyota à quatre autres poids lourds de l’industrie japonaise : Mazda, Subaru, Kawazaki et Yamaha.

La collaboration a été annoncée lors d’une conférence de presse commune organisée sur l’une des épreuves de la Super Taikyu Series, une course d’endurance à la laquelle Toyota participe avec une Corolla spécialement équipée d’un moteur à hydrogène.



En se regroupant, les constructeurs japonais souhaitent favoriser les synergies et les retours d’expérience. Kawasaki et Yamaha comptent notamment travailler sur le développement de moteurs à hydrogène à destination des motos.

« Le carbone est l’ennemi, pas les moteurs à combustion interne. Nous avons besoin de solutions diversifiées, c’est la voie à suivre pour atteindre la neutralité carbone » a récemment déclaré Akio Toyoda, PDG de Toyota.