Liverpool reçoit ses premiers bus à hydrogène

Liverpool reçoit ses premiers bus à hydrogène
Steve Rotheram, maire de Liverpool, aux côtés des premiers bus à deux étages à hydrogène
La ville anglaise de Liverpool vient de mettre en service ses premiers autobus à hydrogène.

Ces 20 véhicules de transport en commun à zéro émission desservent la ligne 10A qui relie St Helens, Knowsley et le centre-ville de la commune, laquelle compte près de 500 000 habitants.

"Ces bus à hydrogène n'émettent que de la vapeur d'eau. Ils constituent donc une solution idéale pour décarboner certains itinéraires régulièrement encombrés de notre ville", explique Steve Rotheram, le maire de Liverpool.

Les véhicules disposent d'espaces spécialement conçus pour les usagers en fauteuils roulants et ceux transportant leur enfant dans une poussette. Ils sont notamment équipés de lampes de lecture, de chargeurs pour les smartphones, d'un accès gratuit à Internet et de signaux sonores et visuels qui avertissent les passagers de leurs prochains arrêts.

Liverpool vise le "zéro émission" d'ici à 2040. Pour ce faire, la commune procède au remplacement progressif de l'intégralité de sa flotte par des autobus à zéro émission fonctionnant avec des batteries électriques ou de l'hydrogène.

"Nous voulons qu'un plus grand nombre d'habitants utilise nos transports publics. C'est donc notre devoir de leur proposer une solution écologique et qualitative capable de remplacer leur voiture", conclut Steve Rotheram.

Want to promote your activities to a French qualified professional audience?
Join our partners now to secure new business opportunities!
Learn more



Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas les suivants en vous abonnant à H2 Mobile sur Google News ou en nous suivant sur Linkedin.
Annonces