Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

Maxus EUNIQ 7 : le chinois SAIC présente un monospace à hydrogène

Maxus EUNIQ 7 : le chinois SAIC présente un monospace à hydrogène
Alors qu’il va commercialiser d’ici la fin de l’année un mini-van à hydrogène, le Maxus EUNIQ 7, le constructeur chinois SAIC compte présenter une gamme complète de camions et de bus à hydrogène dans les mois à venir. S’appuyant sur ses partenariats avec Volkswagen et General Motors, il a annoncé qu'il mettrait sur le marché au moins dix véhicules à pile à combustible dans les cinq prochaines années.

Avec un objectif de ventes annuelles de plus de 10 000 unités d'ici 2025, soit 10 % du marché estimé, SAIC confirme sa volonté de poursuivre son investissement dans le secteur du véhicule à hydrogène. SAIC a été l'un des premiers fabricants chinois à travailler sur la technologie des piles à combustible, avec notamment la production de  plus de 400 autobus légers à pile à combustible à hydrogène pour sept villes chinoises, mais aussi des navettes pour les futurs JO de Pékin.
 
A la base des premiers développements de véhicules hydrogène, la pile à combustible, développée par Shanghai Hydrogen Propulsion Technology, Prome P390, conçue pour fournir jusqu'à 130 kW. Premier né de la nouvelle gamme annoncée, le Maxus Euniq 9 est propulsé par un moteur électrique de 201 cv. Les 6,4 kilogrammes d’hydrogène stockés à une pression de 700 bars lui offrent une autonomie de 600 kilomètres.


 

Shanghai leader chinois de la construction de véhicules hydrogène ?

Selon les propres déclarations de SAIC, le marché chinois des véhicules à hydrogène devrait rapidement atteindre plus de dix milliards de yuans (soit environ 1,23 milliard d'euros) et le constructeur compte bien se positionner comme l’un des acteurs majeurs. Basé à Shanghai, il peut compter sur le soutien des autorités locales qui souhaitent positionner la province comme leader de la production de véhicules à hydrogène en Chine. La ville de Shanghai a d’ailleurs commandé des bus légers à hydrogène à SAIC, entre autres. 20 stations de ravitaillement en hydrogène doivent également être construites dans la ville.
 
Le gouvernement chinois devrait également prochainement annoncer des aides pour soutenir le développement des véhicules à pile à combustible sur l’ensemble du territoire.