Partenaires premium
Air Liquide
ADEME PACA

La mobilité au coeur des 7e journées hydrogène dans les territoires

La mobilité au coeur des 7e journées hydrogène dans les territoires
Organisée les 10 et 11 juillet derniers au cœur de Marseille, la 7ème édition des journées hydrogène dans les territoires a permis de souligner la dynamique en cours sur le segment de la mobilité. 

« On aurait pu les appeler les journées du Transport Hydrogène ». Cette remarque d’un participant résume assez bien l’omniprésence du volet mobilité sur ces journées censées aborder la thématique de l’hydrogène dans son ensemble.

« Les réalisations se sont multipliées, les stations s’ouvrent même si elles restent peu nombreuses, des bus à hydrogène sont inaugurés ou en passe de l’être. Cette dynamique que nous observons en France, nous l’observons aussi à l’échelle mondiale » souligne Philippe BOUCLY, Président de l’AFHYPAC.

Dynamique régionale

Au sein des territoires, on ne parle plus de réflexions ou de lointaines ambitions mais bien de concret et d’initiatives réelles. 

Hôte de l’évènement organisé au Palais du Pharo, à quelques encablures du Vieux Port de Marseille, la métropole d’Aix-Marseille Provence a profité de l’événement pour préciser ses ambitions. Souhaitant se positionner comme un véritable « hub » de l’hydrogène vert à l’horizon 2025-2030, la métropole déploiera dès 2020 ses trois premiers bus à hydrogène à Fos-sur-Mer. Elle compte aussi basculer une partie de sa flotte de véhicules de services.

Une dynamique qui ne se limite pas à la seule cité phocéenne. Dans le département voisin du var, le projet Hynovar promet la construction de deux stations et la mise à l’eau à Toulon d’un premier bateau à hydrogène. Destiné au transport de passagers, celui-ci sera mis en service entre fin 2020 et début 2021.

Il n’y a pas que dans la région Sud que la mobilité hydrogène accélère. En Rhône Alpes, la CNR prévoit d’associer la production d’hydrogène vert au déploiement d’une station au cœur de Lyon tandis que LastMile envisage le lancement d’un premier démonstrateur en Ile-de-France dès 2021.

Un bourgeonnement de projets qui devient de plus en plus difficile à suivre. De quoi inciter l’AFHYPAC à lancer VIG’HY, un outil en ligne permettant de mieux suivre le déploiement et l’avancée des différents projets, qu’il s’agisse de production ou de mobilité.  

Mise à l’échelle

« L’enjeu de ces journées, c’est aussi de mieux poser les choses quant à la massification nécessaire pour la mise en place d’un écosystème » résume Renaud Muselier, Président de la Région Sud.

Alors que la SNCF travaille avec quatre régions et Alstom pour lancer ses premiers trains bimode à hydrogène en 2022, l’AFHYPAC et l’UGAP ont engagé une démarche d’achat groupé à destination des collectivités intéressés par les bus à piles à combustibles. Une agrégation des demandes jugées nécessaires voire indispensable pour parvenir à diminuer les coûts et à structurer les déploiements au sein des différents territoires.